SDC11065

Ma planète ... Comme ma patrie, c'est celle du sourire ! Et c'est vous tous qui la faites vibrer, qui la faites respirer ... avec vos sourires, avec votre chaleur humaine, tout simplement "humaine"  ! Oui, c'est vous seuls qui luttez contre cette *sarkozyte aiguë, contre cette morosité, cette sinistrose ambiante... Là, ce coup-ci, je me promets d'être un peu plus présent sur mon  blog, car chaque jour est une aventure extraordinaire ! Croyez bien que c'est peu de le dire ...

Maintenant réside pour moi la difficulté d'écrire le soir, directement, une fois ma journée de contrôles bien remplie. Quoi que vous en pensiez, je mouille vraiment ma chemise. Bien-sûr il y a également l'aspect financier de cette belle aventure : les dons... Et ça c'est pas toujours gagné ...

Bon, cela étant dit, revenons au principal : VOUS & vos sourires !!!

"UN HOMME QUI N'EST PLUS CAPABLE DE S'ÉMERVEILLER A PRATIQUEMENT CESSÉ DE VIVRE"... Cela vous plaît comme maxime du jour ? Elle est d'ALBERT EINSTEIN .

C'est vrai que c'est vos sourires, alliés à vos commentaires qui me donnent la foi de continuer ... Comme celui,par exemple de Pascale, une très belle trentenaire, pétillante de vie, me relançant sur mon discours à propos de son sourire(lors d'un contrôle effectué le vendredi matin, 29 mai) : -"Vous êtes un poète, monsieur, et vous avez, vous aussi avez un magnifique sourire  !"

Vendredi 3 juillet, c'est pas mal non plus ! Pour commencer je ne pourrai aller plus loin sans citer les prénoms de ceux qui m'ont vraiment marqué. Les dames d'abord : Vanessa, Olivia, la p'tite Louise avec son sourire de princesse. Pour ces messieurs, il y a : Philippe, grand romantique-rêveur devant l'éternel. Bernard, alias Bernadette (c'est lui qui s'est présenté tel quel !) petit barbu quinqua au sourire bourré d'humour accompagné du verbe facile ... Il se tord de rire à la vue d'un type atteint de "sarkozyte aiguë", qui préfère carrément descendre afin de changer de rame ... plutôt que de gratifier l'assistance de son sourire !!!

mail_1