Pour débuter, ce mardi 8 juillet n'était pas mal dans l'ensemble ...

Quelques sourires rafraichissant dans la matinée , un peu à l'image de la météo du jour.

À l'heure du zénith, je remonte de mon "underground". En surface à la station Port Royal, je décide d'aller prendre l'air sous un ciel, un vrai ... et non pas de faïence.

Le Parc du Luxembourg n'est qu'à deux pas et j'opte pour aller respirer, griller quelques clopes et m'envoler au gré de quelques pages de ce roman captivant: "LES MARINS PERDUS" de JEAN CLAUDE IZZO.Encore quelques minutes intemporelles et précieuses d'escapade marseillaise. Une véritable évasion vécue à travers ce bouquin ! Il m'a été offert par mon égérie fatale* avec ces mots écrits à l'encre noire d'une plume : -"Parce qu'on a tous été un un jour un "marin perdu"  ..." !!!

mail_1