SDC14010



« Magnific seven » comme dirait un de mes groupes fétiche, les CLASH… Hé oui, le chiffre SEPT est mon chiffre « porte bonheur » ! Avant de partir à l’assaut des lignes, je précise qu’aujourd’hui, lundi marquant le début d’une nouvelle semaine … comme une fenêtre ouverte vers de nouvelles aventures, je suis particulièrement serein … synonyme de bien-être, d’harmonie. La sérénité est une émotion qui nous permet de savourer l’instant présent. Apprendre à la cultiver nous assure des moments précieux !

 

En attendant un compte-rendu sur tous ces derniers jours de contrôles, pour lesquels j’ai pris un retard considérable (et vous prie de m’en excuser !) Je vous laisse découvrir un poème composé par un « contrôlé », devenu depuis un «membre » à part entière de « LA BRIGADE DU CdB », et surtout un précieux nouvel ami !


J'aime bien les trains
Voyager, avancer, bouger
Ils sont un frein
À la morosité

Que ce soit pour voir un ami
Ou pour fuir un ennemi
Pour se fuir soi en bougeant ailleurs
Ou pour chercher de nouvelles valeurs
Quel que soit la motivation
Un voyage est une invitation
Invitation à goûter,
Invitation à savourer
Mais aussi à découvrir
Une nouvelle raison de courir

Voyager c'est courir après la vie
Il faut voyager en bonne compagnie

Dans les trains règnent les contrôleurs
Éternels amis des voyageurs
Un sourire et quelques mots
Changent cette formalité
Et aussitôt
Elle devient frivolité

Je connais un contrôleur
Un peu particulier
Il contrôle le bonheur
Et non pas les billets
Un billet, bien sûr, il en a un
Ou plutôt : il a un ticket
Il l'utilise avec grand soin
Un ticket pour l'amitié
Un bon pour le plaisir
Un carnet de sourires
Je ne saurais décrire
Cette intimité
Qu'il partage avec tout le monde
Empathique
Il a ce sourire qui fait fondre
Sympathique

Fidèle, dévoué, ce sont les qualités
De l'amitié
Il est sans doute bon ami
Plein de frivolité
Personnellement j'en décide ainsi
Je décide de croire en lui
Car après tout si le bonheur
Prend forme humaine
Quelle que soit l'heure
Ou sa dégaine
À chacun de le reconnaitre
Au travers de cet être :
Le bonheur

(du contrôleur !)


                         Sandro Swordfire


mail_1