Photo 460

La vie reste « extraordinaire » et positive, malgré son lot d’embuches … Et au risque de vous paraître un peu « fleur bleue » ou puéril dans mes sentiments, je vous assure que c’est vos sourires quotidiens qui maintiennent la balance en équilibre. Aujourd’hui, je m’octroie un jour de congé, ou devrais-je plutôt dire :un jour sans « contrôles des humeurs », car je suis tout de même planté devant mon Mac, occupé à me gratouiller le cervelet, afin de faire choir les bons mots sur mon blog.

J’affectionne particulièrement ce type de journée automnale …

Regarder distraitement la pluie tomber en abondance à travers la vitre du balcon. Dehors, on devine qu’il fait frisquet, et les feuilles des arbres ont ces couleurs d’un « spleen poétique ». Quiétude, sérénité, harmonie, sont les mots d’ordre. Ma «Muse» me tricote une belle écharpe, tranquillement assise dans le canapé. Moi, depuis mon bureau dans le coin de la pièce, je lui jette des regards furtifs, avec un éclair amoureux.

Elle : Une chevelure jais, toute bouclée. Son front relevé de fière Italienne, mélange de Rome ville ouverte, et de Méditerranée, et sa bouche aux contours si sensuels semblent me dire un « je t’aime »silencieux . Puis il y a aussi ses yeux noirs profonds comme les volcans, Vésuve et Etna réunis. Ils ont le brillant des étoiles dans la nuit. -« On n’est pas bien là ?! Il ne manque que le feu de cheminée ! »me glisse t-elle en passant.

En guise de feu … de cheminée, je me lève et m’empresse d’aller embraser ses délicieuses lèvres … Oups ! je veux dire « l’embrasser », lapsus révélateur !

 

mail_1