06052012757

Un sourire m'a fait chavirer un jour : Le sien, plus qu'un autre. Je savais que c'était elle, point!

Alors, vous qui me lisez, et suivez peut-être les aventures du CdB depuis longtemps, vous avez sûrement déjà compris de qui il s'agit?

Qui est cette "Gitane Cosmik", cette "Shéhérazade" dans l'âme? Cette "Femme Amour", cette "Maîtresse" de "Femme Plurielle" interprétant tour à tour tous les rôles?

L'Amour en majuscule est ce qu'il y a de plus grand, de plus précieux... Mais c'est aussi un animal sauvage avec un appétit féroce, jamais rassasié. C'est sans doute pour cela qu'il faut le remettre en question chaque jour. La séduction se doit d'être quotidienne, même l'air de rien, dans l'art de la discrétion.

Moi, j'ai cette chance...celle d'avoir ma "Belle Ritalienne", devenant au besoin mon "assistante joviale", mais surtout ma "Muse à tout prix". C'est "Elle", ce beau "Sourire Mystère" qui me donne la pêche, la patate, même s'il y a des journées plus difficiles que d'autres pour contrôler l'humeur de chacun, dans notre underground Parisien.

C'est Amour-là, beau, grand et fort, au summum du romantisme, je vous le souhaite à tous. C'est un trésor parfois frileux... prenez en grand soin! L'Amour est une denrée trop rare pour que l'on se permette de la gaspiller bêtement. Je ne prétends détenir la science infuse, mais je vois, je regarde, comme chacun de nous; du moins, ceux qui s'intéressent à autre chose que leur p'tite carcasse...et je constate !

Mon constat : Hummm, c'est vaste ! Il vaut mieux vous le raconter sous forme d'anecdotes. Des anecdotes tirées de mes "contrôles de l'humeur"...

On a beau parfois être entouré, avoir construit une famille, compter des amis, des potes et autres connaissances en pagaille...il arrive que l'on se sente ô combien seul! Seul, sans même plus l'ombre de cette histoire d'A qui vous mettait la tête à l'envers...avec la fièvre du tout premier degré jusqu'au dernier .

J'vous rassure, de mon coté j'ai la chance, il y a toujours "Elle", alias la "Femme Plurielle"! Mais je vois ceux qui sont en manque, ou devrais-je dire "en mal d'amour". D'une personne à l'autre, au sein de la rame j'adresse à tout le monde un nom de sourire sympa, et sincère...

Si cela fait déjà trois ans que j'opère officieusement dans ce microcosme qu'est le métro, ça reste un challenge à chaque fois, de décrire le sourire en une fraction de seconde! Le tout en relation avec la personnalité de chacun. D'autant plus avec des gueules cassés d'la vie! Brulés, cicatrisés de partout, la tronche de travers...mais souriants avant tout! Comme ce mec, un jour, assis sur un strapontin avec son oeil gauche à mi ch'min entre son oreille et sa bouche. Son oeil était pour ainsi dire vingt centimètres plus bas que l'autre! Cependant, il avait le sourire qui mord la vie à pleines dents. C'est d'ailleurs ainsi que je l'ai surnommé, puisqu'il était l'un des plus souriants ce jour-là.

Je pourrais vous en raconter d'autres...Mais celle que j'ai choisi aujourd'hui me semble plus apropriée. C'est celle d'un homme cherchant "sa moitié". Encore une de ces âmes solitaires souffrant du manque de communication, d'affection. Et pourquoi pas le dire : en manque d'Amour.

Voltigeant tel un acrobate, au sein d'une rame, d'un sourire à un autre, ou des gueules trainant à même le sol pour cause de bougonnerie, j'arrive aux toutes dernières banquettes du fond pour tomber sur mon bonhomme. Un sourire franc, sympa, direct , le tutoiement convivial, il m'annonce  -"désolé, mon pote, mais j'ai pas un rond !", je lui rétorque que ce n'est pas grave, tant qu'il a le sourire. En retour, il lache -"Par contre, je rentre juste du taf, et comme je suis boulanger/pâtissier, j'ai cette brioche que j'aimerais t'offrir. Si ça tente?" La brioche en question est énorme et encore toute chaude. Elle sent bon le four à pain. Sans s'éterniser en palabres inutiles, il ajoute -"Mais, dis-moi, toi qui a l'bagout, et la tchatche, tu pourrais pas me trouver une p'tite copine ?".

Me voilà reparti en "mission coté coeur", en quête d'une femme pour mon boulanger/pâtissier -"Mesdames,  c'est à vous toutes que s'adresse tout particulièrement ce message: Nous avons la chance d'avoir parmi nous, un "sourire bon à marier"! Je passe de femme en femme, en leur proposant un bout d'ma fameuse brioche, sans ommettre que notre "sourire bon à marier" est un excellent boulanger/patissier. Cela à contribué à détendre l'atmosphère, mais point d'heureuse élue sur le moment en tout cas, pour notre âme en quête d'Amour ! Au moins presque tout le monde, mais surtout ces dames, se mirent à l'applaudir, dès que j'en fis la demande...


Sourirement vôtre

 

mail-1